CLASSE CONSERVATOIRE

Théâtre adulte

 

CLASSE CONSERVATOIRE

 

A partir de la rentrée 2019, le Cours Anna, toujours dans cette démarche d’accompagner plus loin et plus profondément de jeunes comédiens désireux de vivre leur passion, ouvrira une classe préparatoire aux concours des grandes écoles (CNSAD, TNS, ENSATT, ENSAD, Classe Libre etc).

Les cours seront assurés par une équipe de quatre comédiens professionnels reconnus, pour la plupart anciens du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, et tous complémentaires les uns des autres. Ce roulement prévu entre les professeurs ne sera que d’autant plus riche et important pour les étudiants qui rejoindront cette classe : il est primordial pour de jeunes élèves d’intégrer plusieurs enseignements, et plusieurs « univers », le plus tôt possible ; ce ne sera que le reflet de leur future carrière, où l’on passe d’un metteur en scène à l’autre, d’un partenaire à l’autre etc.

Autre point très important : le Cours Anna désire créer un vrai groupe. Les élèves passant les concours seront les répliques les uns des autres, et ainsi se porteront vers le haut : sans cet esprit d’équipe, rien de sérieux ne pourra se créer. Le cours prendra maximum 14 élèves, afin de vraiment créer et préserver cette cohésion de groupe ; le but n’est pas et ne sera jamais d’accepter 60 élèves qui ne passeraient leur scène qu’une fois par mois.

Ainsi, chaque élève sera assuré de passer ses scènes plusieurs fois dans la semaine.

Enfin dernier point important : quelque soit le résultat des concours, les scènes choisies et travaillées pendant l’année feront partie d’un spectacle de fin d’année, qui sera joué devant un parterre de professionnels de la scène et de l’écran (metteurs en scène, agents, directeurs de casting, réalisateurs etc). Ce seront les « journées de Juin » du Cours Anna.

L’équipe pédagogique sera composée de : Michel Albertini, Maxime Bailleul, Marion Trémontels, et Quentin Faure.

Les cours se dérouleront selon le planning et le tarif suivant suivant : 3x 4h/semaine ; soit un total de 12H/ semaine; les mardis, jeudi, et samedi. Les horaires sont encore à définir, mais s’articuleront entre 10H-14H, et 14H-18H. Pour 490e/mois, ce sont donc 48H de travail mensuel qui permettront aux élèves de progresser et de plonger pleinement dans « l’esprit concours » ; à chaque étape du processus (lectures, choix des scènes, des répliques, et travail des scènes) les élèves seront rigoureusement épaulés par leurs professeurs.

Et les cours se dérouleront soit au Cours Anna Boulogne (68 rue de Bellevue, métro Pont de Sèvres), soit au Cours Anna Neuilly (143 avenue Charles de Gaule, métro Sablons).

La rentrée scolaire de cette classe aura lieu le 17 Septembre. Les futures candidats passeront une audition.

Pour prise de rendez vous contactez Johanna au 0661411303.

 

PROFESSEURS

Quentin FAURE

Le théâtre commence très tôt pour lui, avec son père qui récite des tirades classiques en cuisinant, on peut dire qu’il apprend ce qu’est l’alexandrin avant d’apprendre à jouer au foot.

A 13 ans et à l’aide d’une dérogation, il entre pour un an au conservatoire de Nîmes, où il fait plus ample connaissance avec les textes classiques et contemporains.

2005, après 5 ans en Guadeloupe et un bac théâtre en poche, il entre en fac de lettres, le temps de réussir un concours de grande école. Ce sera celui de l’ENSAD, à Montpellier donc.

Là, sous la direction d’Ariel Garcia-Valdés, il se forme avec des fous (amoureux) de théâtre : Serge Merlin, Michel Fau, Cyril Teste, Claude Degliame, Vincent Macaigne etc.

A la suite de quoi il passe, et réussit le concours du CNSAD de Paris. Il y poursuivra son apprentissage aux côtés de Philippe Torreton, Guillaume Gallienne, Philippe Duclos et Olivier Py.

Olivier Py qui fera appel à lui dès la sortie du Conservatoire pour interpréter Tybalt et Lady Capulet dans Roméo et Juliette, à l’Odéon, puis partout en France et jusqu’au Japon.

De retour de Shizuoka, c’est l’image cette fois qui se présente à lui, avec la série Borgia (canal plus), où Tom Fontana lui fera camper un rôle en anglais sur toute la saison 3. Le jeu en anglais se poursuit grâce à James Watkins, qui lui confiera un rôle dans Bastille Day.

En 2016, tout s’accélère pour Quentin : il intègre les Talents Cannes Adami , où il travaillera sous la direction de Joann Sfar ; avec qui il tournera également plus tard Petit Vampire, où il campe le Capitaine des Morts.  En parallèle il tourne la saison 6 d’Engrenages (canal plus), où il joue l’un des rôles principaux de la saison, aux côtés de Caroline Proust, Thierry Godard, Nicolas Briançon, et Maxime Bailleul. Pendant tout ce temps il ne cesse d’enseigner l’art dramatique,  en coach privé pour préparer aux concours, mais il fait aussi des master class avec des lycéens de Noisiel, ou du  lycée Henry IV notamment, avec eux il prépare un spectacle qui sera joué au Louvre.

2017, et une rencontre primordiale. Celle de Louis-Julien Petit, réalisateur de Discount, et qui le repère pour jouer aux côtés d’Audrey Lamy et Corinne Masiero dans son prochain film, Les Invisibles sorti le 9 Janvier 2019 .

Trilingue, il part aussi tourner en Italie dans le prochain film d’Agostino Fontana, où il partage l’affiche avec des stars italiennes telles que Giuseppe Zeno, ou GaiaBermani Amaral.

Puis c’est Cédric Klapisch qui fait appel à lui, fin 2018, pour lui confier un rôle dans son prochain long métrage, deux mois, où il joue aux côtés d’Ana Girardot, François Civil, François Berléand, ou encore Camille Cottin.

 

Maxime BAILLEUL

Formé à l’atelier international puis aux ateliers du Sudden il se met très vite à jouer au théâtre dans des pièces d’auteurs tant classiques que contemporains comme entre autres Goldoni, Saint John Perse, Molière,Copi, Roland Fichet, Lars Norén, Marivaux, Duvillard,Lagarce,Carole Fréchette….sous la direction d’entre autre Raymond Acquaviva, Dora Petrova, Béata Nilska, Maria pia Bracchi,Johanna Boyer,Robert Hossein, Stéphane Olivier Bisson et Laurent Natrella avec qui il collabore depuis 3 ans.

On peut le voir parfois sur le petit écran dernièrement dans la saison 6 d’engrenages, dans les Hommes de l’ombre, Braquo et à venir dans Astrid et Raphaëlle..

Il travaille également au côté de jeunes réalisateurs prometteurs comme Quarxx,Alban Sapin et Denis Larzillière.

On peut aussi l’entendre dans les versions françaises de Hard Sun, Castlerock, Eden et autres série ou longs métrages.

Passionné par la pédagogie depuis une quinzaine d’années dont les 10 dernières aux Ateliers du Sudden, il n’a de cesse de partager sa passion du jeux pour tenter de participer à l’épanouissement des jeunes acteurs dans leur art, mais surtout dans leur désir de s’exprimer.

 

Marion TREMONTELS

Marion Trémontels débute à dix-sept ans à Périgueux avec le réalisateur Manuel Poirier dans le film Le sang des fraises. Elle se forme au Théâtre-Studio d’Asnières puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris dans les classes de Daniel Mesguich, Jean-Damien Barbin, Dominique Valadié.

Depuis elle a joué au théâtre pour Daniel Mesguich (La fiancée aux yeux bandés, à l’Espace Pierre  Cardin), Christian Bénédetti (Blasted au Théâtre-Studio d’Alfortville), Philippe Baronnet (Maladie de la Jeunesse au Théâtre de la Tempête), Angéliques Friant ( Couac au Théâtre de Vanves, Théâtre des Sablons), Benoit Marbot (Chateaubriand/Récamier au Théâtre de Nesle et à la maison Chateaubriand)

Elle travaille aussi avec les metteurs en scènes David Géry, Benjamin Porée, Jessica Dalle, Florent Hu, Matthieu Dessertine, Astrid Bayiha.

Au cinéma elle tourne pour Jean-Paul Civeyrac, René Féret, Clément Schneider, Laetitia Masson.

A la télévision avec Pascal Chaumeil, Eric Duret, Marion Sarrault, Fouad Benhammou, Pascal Heylbroeck, Bertrand Arthuys, Alexandre Pidoux, Jean-Marc Montout.

Michel ALBERTINI

Homme de passions et de talents multiples, Michel Albertini mène parallèlement une carrière d’acteur, d’auteur, de metteur en scène, de professeur et de scénographe.

Né dans le sud de la France, il y a croisé Roland Petit et Zizi Jeanmaire qui l’ont entraîné dans leurs ballets autour du monde. Ami de Louis Aragon et d’Antoine Vitez, il a accompli ses études théâtrales au Conservatoire National de Paris. Lauréat « Villa Médicis », il a vécu quelques temps à New York. La rencontre avec les deux auteurs William Burroughs et Brion Gysin a été déterminante. A Broadway, il a également travaillé à la création de « 36 Popular Front », la comédie musicale d’Etienne Roda Gil.

En Europe, il a participé à de très nombreux films et feuilletons, au service de metteurs en scène talentueux, André Cayatte, Henri Verneuil, Andrzej Zulawski… On le voit aux cotés de Sophia Loren, Sophie Marceau, Bernard Blier, Alain Delon, Jean Gabin, Yves Montand, Mélanie Griffith…

A Berlin, il a interprété « Das Lederman », « L’homme de cuir », sous la direction de R.W Fassbinder, à Venise, « Le Martyre de Saint Sébastien » de d’Annunzio et Debussy, mis en scène par Pier Luiggi Pizzi au Théâtre de la Fenice, à Montréal, il a été acteur de séries populaires.

Michel Albertini a écrit plusieurs pièces de théâtre, créées dans différents théâtres parisiens, notamment « Les Merdicoles » à la Comédie Française. Il est d’autre part l’un des auteurs de romans d’amour les plus lus en France – une dizaine de titres tels que « Les Orphelins de Nha Trang », « Les amants du Séisme », «L’amour a deux visages »… ont été publiés dans diverses collections. Ila signé également « L’enfant sale », un récit poignant écrit dans un style tragi-comique, aux éditions « D’ores et déjà ».

On lui doit également la scénographie de grandes expositions . Au Brésil il est considéré comme un des scénographes européens les plus modernes et des plus talentueux.

  • Conservatoire National de Marseille
  • Cours Jean-Laurent Cochet, Jean Perimony, Bernard Bimont, Julien Bertheau
  • ENSA TT (Centre de la Rue Blanche)
  • Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris
  • Classes de Jean Pierre Miquel, Pierre Debauche, Antoine Vitez
  • Lauréat de la « Villa Médicis Hors les Murs » pour les Etats-Unis
  • Lauréat Beaumarchais 1993
  • Lauréat du Prix de l’Inédit Théâtral 1993
  • Boursier du Centre National du Livre 1994
  • Chevalier de l’Ordre National des Arts et Lettres